Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 11618

28/12/2016 -
Augmentation des cas de légionellose au retour de Dubaï


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 1231 fois

Une augmentation des cas de légionellose, est signalée chez les voyageurs de l'Union Européenne au retour de Dubaï.

Vingt six cas symptomatiques depuis le 1er octobre 2016 ont été notifiés. La majorité des cas signalés sont associés à différents hôtels répartis géographiquement à travers Dubaï. Cela suggère que les cas ont été exposés à une source commune dans l'environnement plus large et non associés à des sites d'hébergement.

La collecte de données est en cours dans les pays concernés de l'Union Européenne pour rassembler des informations sur les nouveaux cas, en mettant l'accent sur les lieux d'exposition possible à Dubaï, et sur le chemin à destination et à partir de Dubaï.

Il est important de communiquer rapidement des informations sur les sites d'infection potentiels aux autorités sanitaires locales à Dubaï afin de soutenir l'enquête continue pour identifier les sources de l'infection.

La légionellose (ou Maladie des légionnaires) est une maladie de gravité variable allant d'une atteinte fébrile bénigne à des formes parfois mortelles de pneumonie. Elle est due à une exposition aux espèces Legionella.

Après une période d'incubation de 2 à 10 jours, la légionellose se manifeste par des infections pulmonaires aiguës de type pneumopathies. Les premiers symptômes ressemblent à une grippe (fièvre, toux sèche) suivis par une augmentation de la fièvre qui peut atteindre 39.5 °C. Le malade ressent alors des sensations de malaise, ainsi que des douleurs abdominales (nausées, vomissements, diarrhées), accompagnées de troubles psychiques (confusion, désorientation, hallucinations pouvant aller jusqu'au delirium et au coma).

La maladie peut évoluer avec deux types de complications : une insuffisance respiratoire irréversible et une insuffisance rénale aiguë, qui sont alors souvent fatales. Les Legionella prolifèrent toutefois essentiellement chez les individus les plus fragiles tels que les personnes immunodéprimées ou les personnes fragilisées (opérés, personnes âgées, nourrissons).



Dans le monde entier, Legionella pneumophila transmise par l'eau est la cause la plus courante de cas d'infection et de flambées. On trouve couramment cette espèce et les espèces apparentées dans les lacs, les rivières, les torrents, les sources chaudes et d'autres collections d'eau. On peut trouver d'autres espèces, comme Legionella longbeachae dans les terreaux pour rempotage. La bactérie vit et se multiplie dans les systèmes d'eau à des températures comprises entre 20 et 50°C (température optimale de 35°C).

La voie la plus courante de transmission de Legionella passe par l'inhalation d'aérosols contaminés. Les sources d'aérosols que l'on a associées à cette transmission sont les tours de refroidissement des systèmes d'air conditionné, les systèmes d'eau chaude et froide, les humidificateurs d'air et les bains à remous.

Source :Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Lien : http://ecdc.europa.eu/en/press/news/_layouts/forms/News_DispForm.aspx?ID=15...


Voir d'autres nouvelles sur : Emirats Arabes Unis