Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 11399

25/01/2017 -
Situation du paludisme sur l’ensemble de la Guyane


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 1005 fois

En Guyane, de début octobre et fin décembre 2016, l'activité liée au paludisme était faible à modérée (nombre hebdomadaire d'accès palustres en moyenne égal à 5 et compris entre 0 et 10). Sur cette période, 68 accès palustres ont été enregistrés : 72 % étaient dus à Plasmodium vivax, 22 % à Plasmodium falciparum et 6 % étaient des accès mixtes dus à Plasmodium vivax et Plasmodium falciparum.

Le lieu présumé de contamination était connu pour 44 accès : 7 accès seraient des cas importés du Brésil (5 cas), d'Afrique (1 cas) et du Surinam (1 cas) et 37 seraient des cas autochtones dont les lieux présumés de contamination sont Saint Georges de l'Oyapock (17 cas), MaripaSoula (11 cas), Matoury (4 cas), Kourou (2 cas), Grand-Santi (1 cas), Papaïchton (1 cas) et Saint Laurent du Maroni (1 cas).

  • Situation du paludisme sur le littoral

L'activité liée au paludisme est restée très calme avec 4 accès palustres dont 2 dus à Plasmodium falciparum, et 1 accès mixte dû à Plasmodium vivax et Plasmodium falciparum, chez des personnes habitant St Laurent et Mana.

  • Sur le secteur de Kourou, l'activité liée au paludisme était calme avec 7 accès palustres enregistrés sur la période, dont 1 dû à Plasmodium falciparum.
  • Sur l'île de Cayenne (Cayenne - Matoury - Rémire- Montjoly)
 l'activité liée au paludisme était modérée avec 14 accès palustres répertoriés dont 4 dus à Plasmodium falciparum.

Sur cette période, aucune nouvelle zone de transmission du paludisme n'a été mise en évidence.

  • Situation du paludisme sur le Maroni

Sur le Bas et Moyen Maroni (Apatou - Grand-Santi) aucun accès palustre n'a été enregistré.

Sur le Haut Maroni (Antecume-Pata - Papaïchton - Talhuen - Maripa-Soula) l'activité liée au paludisme était calme à modérée avec 1 accès palustre dû Plasmodium falciparum à Papaïchton et 11 à MaripaSoula. Parmi ces 11 accès, 6 se seraient contaminés dans la commune (hors- bourg).

  • Situation du paludisme dans les communes de l'Intérieur
  • A St Elie aucun accès palustre n'a été enregistré chez des personnes habitant sur la commune de St Elie.
  • A Régina au cours du dernier trimestre de 2016, 2 accès palustres dus à P. vivax ont été enregistrés. Les lieux présumés de contamination étaient inconnus.
  • A Roura aucun accès palustre n'a été enregistré sur la commune de Roura et aucun accès palustre diagnostiqué sur le littoral avait pour lieu présumé de contamination cette commune.
  • Situation du paludisme sur l'Oyapock
  • A St Georges l'activité liée au paludisme était modérée avec 0 à 5 accès diagnostiqués chaque semaine et un total de 22 accès palustres dont 3 dus à Plasmodium falciparum et 1 mixte dû à Plasmodium vivax et Plasmodium falciparum enregistrés. Parmi ces accès palustres, les lieux présumés de contamination étaient connus pour 16 d'entre eux. Il s'agissait du Brésil pour 1 et des quartiers de St Georges pour les autres : Onozo, Trois-Palétuviers, bourg de St Georges, lotissement Savane et village Blondin.
  • A Ouanary, Camopi et Trois-Sauts, aucun accès palustre n'a été signalé et aucune contamination dans ces secteurs parmi les personnes résidant sur le littoral n'a été rapportée.

Source : Institut de veille sanitaire, Point épidémiologique au 20 janvier 2017.

 

Lien : http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Publications-et-outils/Points-epidemi...

En savoir plus sur : Paludisme


Voir d'autres nouvelles sur : Guyane - Paludisme