Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 10729

13/04/2017 -
Situation du paludisme sur l’ensemble de la Guyane


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 977 fois

En Guyane, depuis le début de l'année 2017, l'activité liée au paludisme sur le territoire était calme à modérée. Le nombre hebdomadaire d'accès palustre est en moyenne à 5 et compris entre 0 et 10, excepté début février où il était égal à 15.

Sur cette période, 68 accès palustres ont été enregistrés : 91 % étaient dus à Plasmodium vivax, 6 % à Plasmodium falciparum et 3 % étaient des accès mixtes dus à Plasmodium vivax et Plasmodium falciparum.

Sur les 68 accès, le lieu présumé de contamination est connu pour 37, 6 seraient des cas importés du Brésil et 2 du Suriname, 28 seraient des cas autochtones.


Situation du paludisme sur le littoral
  • Zone Ouest du littoral, l'activité liée au paludisme est restée très calme avec 3 accès palustres : 2 dus à Plasmodium vivax et un accès mixte. Ces accès concernaient des personnes habitant St Laurent et Mana.
  • Zone de Kourou, l'activité liée au paludisme était modérée avec 15 accès palustres tous dus à Plasmodium vivax enregistrés sur la période. Parmi ces 15 accès, 11 concernaient des militaires.
  • Ile de Cayenne,l'activité liée au paludisme était également calme sur l'Ile de Cayenne, où 12 accès palustres ont été répertoriés : 11 dus à Plasmodium vivax et 1 accès mixte.

Situation du paludisme sur le Maroni

  • Bas et Moyen Maroni 1 accès palustre dû à Plasmodium vivax a été identifié sur un prélèvement réalisé à Grand Santi..
  • Haut Maroni, à Maripa-Soula, 11 accès palustres dus à Plasmodium vivax ont été notifiés.
  • Situation du paludisme dans les communes de l'Intérieur est calme

Situation du paludisme sur l'Oyapock

  • A St Georges l'activité liée au paludisme était faible : 0 à 7 accès étaient diagnostiqués chaque semaine, avec un total de 16 accès dont 1 dû à Plasmodium falciparum.
  • A Ouanary et Trois Sauts aucun accès palustre n'a été signalé.
  • A Camopi 1 accès palustre dû à Plasmodium vivax a été notifié. Aucune contamination dans ce secteur parmi les personnes diagnostiquées sur le littoral n'a été rapportée.

Source : Institut de veille sanitaire, Point épidémiologique au 7 avril 2017.

Lien : http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Points-epidemiolo...

En savoir plus sur : Paludisme


Voir d'autres nouvelles sur : Guyane - Paludisme