Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 11856

09/09/2019 -
Augmentation des cas de blastomycose dans le Minnesota aux Etats-Unis


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 84 fois

Aux Etats-Unis, dans l'État du Minnesota pendant la période 1999-2018, il a été confirmé au laboratoire 671 cas de blastomycose ont été notifiés. 

Les responsables de la santé notent que chaque année, une médiane de 34 cas sont rapportés dans l'État. Récemment, ces chiffres ont augmenté, en 2018, 58 cas ont été signalés. Environ 10% des cas meurent de la blastomycose.
Dans l'État du Minnesota, environ un tiers des cas vivent et sont diagnostiqués dans un autre comté que celui où ils ont été exposés au champignon Blastomyces dermatidis ou Blastomyces gilchristii. Alors que la plupart des gens sont exposés dans les comtés du nord, ou ceux le long de la rivière Mississippi ou Sainte-Croix, les gens peuvent aussi être exposés à Blastomyces dans de nombreux comtés de l'État. 

Rappels sur la blastomycose :

La blastomycose est une infection potentiellement mortelle causée par un champignon Blastomyces dermatitidis présent dans le bois (bois pourri et végétation) et les sols humides à la température ambiante. 

Les spores fongiques peuvent être inhalées et provoquer une infection pulmonaire, qui, si elle n'est pas traitée peut diffuser à la peau, aux os et articulations, aux voies urinaires, et au cerveau. L'exposition peut également se produire par pénétration du champignon au niveau d'une éraflure cutanée.

Les agriculteurs, les travailleurs forestiers, les chasseurs et les propriétaires de chalets sont plus particulièrement exposés. 

Les symptômes de la blastomycose peuvent ressembler à ceux d'une « grippe », c'est-à-dire toux, douleurs musculaires, douleurs des articulations, et fièvre. Les premiers symptômes peuvent apparaître soudainement de quelques jours à quelques semaines après l'exposition au champignon. 

La blastomycose est généralement une infection pulmonaire, mais il est aussi possible qu'elle cause une infection cutanée. 

Dans ce cas, elle est caractérisée par des boutons rouges, sur la figure ou d'autres parties exposées du corps, qui peuvent devenir croûteux ou ulcérés. 

Le traitement repose sur l'utilisation d'antimycotiques (itraconazole, amphotéricine B).

Source : Outbreak News Today.

 

Lien : http://outbreaknewstoday.com/minnesota-reports-most-blastomycosis-cases-in-...


Voir d'autres nouvelles sur : Etats-Unis