Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 9084

09/10/2017 -
Augmentation inquiétante des cas de peste à Madagascar


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 224 fois

A Madagascar, du 5 au 7 octobre 2017, les autorités sanitaires notifient une augmentation de 231 à 343 cas de  peste et le nombre de décès est passé de 33 à 42. Parmi les 343 cas, la capitale Antananarivo notifie 142 cas dont 16 décès et Toamasina 106 cas dont huit décès .

L'Organisation mondiale de la santé a indiqué avoir distribué 1,4 million de doses d'antibiotiques, permettant ainsi de traiter jusqu'à 5 000 personnes infectées et d'administrer une prophylaxie à 100 000 personnes.

Selon les médias, les autorités des Seychelles ont suspendu le trafic aérien de Madagascar le 8 octobre.

Le 7 octobre, l'ambassade de France a publié une déclaration résumant les mesures prises telles que la fermeture d'écoles ou le report d'événements de rassemblement :

"L'épidémie de peste qui sévit à Madagascar doit conduire notre communauté et nos compatriotes de passage à la vigilance."

"Dans certaines zones plus particulièrement affectées, la vigilance de chacun doit être renforcée. Les autorités nationales, en liaison avec l'Organisation Mondiale de la Santé et de nombreux partenaires, dont la France, organisent la riposte. Une équipe d'experts internationaux et de médecins ont été dépêchés à Madagascar pour venir en appui au dispositif national et une cellule de crise,à laquelle nos services participent activement, a été mise sur pied. Tous les moyens sont ainsi déployés pour combattre et endiguer cette épidémie qui ne se développe pas uniformément, pourrait croitre encore dans certaines zones, et nécessite des réponses graduées et actualisées."

La peste est endémique à Madagascar où des cas sont signalés chaque année. La forte proportion de peste pneumonique dans cette épidémie est préoccupante. En raison des cas actuels notifiés dans plusieurs villes et au début de la saison épidémique (septembre à avril), une propagation plus importante est probable.

Sur la base des informations disponibles jusqu’à présent, le risque de propagation internationale de la peste semble très faible. L’Organisation mondiale de la santé ne préconise aucune restriction aux voyages ou aux échanges commerciaux avec Madagascar.

Les voyageurs internationaux doivent être informés de la flambée actuelle de peste et du fait qu’elle est endémique à Madagascar. Ils doivent également savoir que le paludisme y est aussi endémique et qu’ils doivent envisager de prendre la prophylaxie antipaludique recommandée par l’Organisation mondiale de la santé quand ils se rendent à Madagascar

Source : Organisation mondiale de la santé, Ministère de la santé de Madagascar, media local, Ambassade de France à Madagascar.

Lien : http://reunion.orange.fr/actu/ocean-indien/42-morts-de-la-peste-a-madagasca...


Voir d'autres nouvelles sur : Madagascar