Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 9857

10/05/2018 -
Épidémie d’infections à Escherichia coli O157:H7, 29 États concernés, aux Etats-Unis


Auteur : Claude HENGY  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 728 fois

Aux Etats-Unis, selon une information des Centers for Disease Control and Prevention, la Floride (1 cas), le Texas (1 cas), le Dakota du Nord (2 cas) et le Minnesota (10 cas) ont rejoint 25 autres États notifiant des personnes malades dans la flambée multi-État à Escherichia coli entérohémorragique O157:H7, liée à la laitue romaine :

  • 149 personnes infectées par la souche d'Escherichia coli entérohémorragique O157:H7 ont été notifiées dans 29 États ;
  • soixante-quatre personnes ont nécessité une hospitalisation, y compris 17 personnes ayant développé un syndrome hémolytique et urémique ;
  • un décès lié a été notifié en Californie ;
  • sur les 112 personnes interrogées, 102 (91%) ont déclaré manger de la laitue romaine la semaine précédant le début de leur maladie.

La Food and Drug Administration continue d'enquêter sur les maladies liées à la laitue romaine de la région de Yuma. Elle continue à identifier de multiples canaux de distribution qui peuvent expliquer la totalité de l'éclosion à l'échelle nationale et qui remontent de multiples groupes de personnes malades situées dans diverses régions géographiques.

La Food and Drug Administration a identifié une ferme comme la source de la laitue romaine à tête entière qui a touché plusieurs personnes dans un établissement correctionnel en Alaska. Cependant, l'agence n'a pas déterminé où se trouvait la contamination dans la chaîne d'approvisionnement. L'agence examine toutes les possibilités, y compris la contamination à n'importe quel moment de la chaîne de culture, de récolte, d'emballage et de distribution avant d'atteindre l'établissement correctionnel où elle a été servie.

La totalité de la laitue en question provenant de cette ferme a été récoltée du 5 au 16 mars et a dépassé sa durée de conservation de 21 jours. Parce que la saison de croissance dans la région est à son terme, la ferme ne cultive pas de laitue en ce moment.

La plupart des maladies de cette éclosion ne sont pas liées à la laitue romaine de cette ferme et sont associées à de la laitue romaine hachée. L'agence étudie des douzaines d'autres champs comme sources potentielles de la laitue romaine hachée et partagera l'information dès qu'elle sera disponible.

Rappels sur Escherichia coli entérohémorragique O157:H7

Escherichia coli  est une bactérie que l'on trouve couramment dans le tube digestif de l'homme et des animaux à sang chaud. La plupart des souches sont inoffensives. Certaines, comme Escherichia coli entérohémorragique (ECEH), peuvent provoquer de graves maladies d'origine alimentaire. Il produit des toxines, appelées vérotoxines ou toxines de type Shiga (Shiga like) en raison de leur ressemblance avec celles élaborées par Shigella dysenteriae.

Escherichia coli entérohémorragique 0157 : H7 est le sérotype le plus important pour la santé publique mais d'autres sérotypes ont été souvent observés en association avec des cas sporadiques et des flambées.

La transmission à l'homme passe principalement par la consommation d'aliments contaminés, comme de la viande hachée crue ou mal cuite, du lait cru, des légumes crus et des graines germées contaminés.

L'infection à Escherichia coli entérohémorragique O157 : H7  donne des crampes abdominales et des diarrhées qui, dans certains cas, évoluent vers des diarrhées sanglantes (colite hémorragique). Il peut également y avoir de la fièvre et des vomissements. La période d'incubation va de trois à huit jours avec une durée médiane de trois à quatre jours.

La plupart des patients guérissent en 10 jours mais, pour une petite proportion d'entre eux (notamment les jeunes enfants et les personnes âgées), l'infection peut évoluer vers une forme potentiellement mortelle, comme le syndrome hémolytique et urémique.

Source : Outbreak News Today.

Lien : http://outbreaknewstoday.com/texas-minnesota-now-reporting-e-coli-cases-mul...


Voir d'autres nouvelles sur : Etats-Unis