Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 11297

28/05/2018 -
Cas fatal d’infection à Hantavirus en Bolivie


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 374 fois

En Bolivie, le Centre national des maladies tropicales, a notifié un cas d'infection à hantavirus chez un enfant de 6 ans dans le département de Tarija au sud du pay. L'enfant est décédé d'une double infection : une infection à hantavirus et une leptospirose. 

L'enfant a présenté des symptômes (fièvre pendant 5 jours, douleurs gastro-intestinales, maux de tête, vomissements, nausées et diarrhée) et a été transporté tardivement au Centre de santé où il est décédé. 

Les examens de laboratoire ont été réalisés au Centre national des maladies tropicales à Santa Cruz

Plusieurs cas d'infections à hantavirus ont été rapportés les années précédentes dans le département de Tarija. Dans le bassin amazonien des plaines de Bolivie, les hantavirus possible et ses hôtes rongeurs qui pourraient être impliqués dans ce cas de syndrome pulmonaire à hantavirus comprennent:

  • le virus Laguna Negra, dont les réservoirs de virus sont Calomys laucha, Calomys callosus et Oligoryzomys microtis ;
  • le virus Rio Mamoré, dont les réservoirs de virus sont Calomys calllosus et Calomys laucha ;
  • le virus Rio Mearim, dont le réservoir de virus est Holochilus sciureus ;
  • le virus Bermejo, dont le réservoir de virus est Oligoryzomys chacoensis ;
  • le virus Neembucu, dont le réservoir de virus est Oligoryzomys chacoensis ;
  • le virus Oran, dont le réservoir de virus est Oligoryzomys longicaudatus. 

Rappel sur les Hantavirus

Le syndrome pulmonaire à hantavirus est une maladie pulmonaire grave causée par un Hantavirus, virus appartenant à la famille des Bunyaviridae.

Les symptômes surviennent généralement 2-4 semaines après l'exposition au virus. Les premiers symptômes sont la fatigue, la fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête. Puis 1à 5 jours après le début des symptômes se produit le syndrome pulmonaire à hantavirusqui associe toux et difficulté à respirer.

Il n'y a pas de traitement spécifique ni de vaccin.

L'animal réservoir est un rongeur dont l'espèce varie selon les régions du monde, l'homme est un hôte accidentel de ces virus qui peuvent être transmis par inhalation d'aérosols contaminés par les excréments ou l'urine des rongeurs infectés, par contact direct avec les rongeurs infectés vivants ou morts ou avec les matières fécales ou l'urine de ces rongeurs.

Source : Promed.

Lien : http://www.promedmail.org/direct.php?id=20180527.5821309


Voir d'autres nouvelles sur : Bolivie