Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 10065

09/07/2018 -
Fièvre à tiques du Colorado dans l’Oregon aux Etats-Unis


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 50 fois

<p>Aux Etats-Unis, les autorités sanitaires de l'Oregon ont rapporté au moins 4 cas confirmé et 1 cas suspect de fièvre à tiques du Colorado en un peu plus d'un mois, alors qu'habituellement il n'est rapporté que 1 à 2 cas par an. Les 4 cas concernaient des résidents du comté de Deschutes, alors que le 5ème était un résident du comté de Jefferson.

Selon l'Oregon Health Authority, 8 des 11 cas confirmés à l'échelle de l'État depuis 2011 l'ont été chez des résidents du comté de Deschutes. Les patients ont rapporté des morsures de tiques lors d'activités de plein air.

Rappel sur la fièvre à tiques du Colorado

La fièvre à tiques du Colorado, également appelée fièvre à tiques des montagnes, fièvre des montagnes, fièvre des montagnes Américaines, est une infection virale aiguë transmise par la piqûre d'une tique des bois infectée (Dermacentor andersoni). Le virus de la fièvre à tiques du Colorado est un virus du genre Coltivirus et de la famille des Reoviridae. Le virus est transmis par les tiques mais peut être transmis par l'intermédiaire de la transfusion sanguine. Le pic d'infections se produit en mai et juin. La maladie est retrouvée presque exclusivement aux États-Unis et dans l'ouest du Canada, la plupart du temps dans des secteurs de haute montagne tels que le Colorado et l'Idaho. 

Les premiers symptômes peuvent se déclarer environ 3 à 6 jours après la piqûre de tique initiale, avec une fièvre biphasique, maux de tête, douleurs derrière les yeux, photophobie, douleur musculaires, malaise général, douleurs abdominales, nausées, vomissements ainsi qu'une éruption érythémateuse ou papuleuse. Pendant la deuxième phase de l'infection virale une fièvre élevée peut réapparaître avec une recrudescence des symptômes. Les complications possibles de cette maladie sont la méningite aseptique, l'encéphalite, et la fièvre hémorragique mais elles sont rares. Il n'y a pas de traitement spécifique.

Pour éviter les piqûres et l'infection par les tiques, il est conseillé :

  • d'éviter les zones infestées par les tiques particulièrement pendant les mois les plus chauds.
  • de porter des vêtements de couleur claire pour que les tiques soient plus facilement visibles. Porter une chemise longue, un chapeau, un pantalon long, et remonter les chaussettes par-dessus les jambes du pantalon.
  • de marcher au centre des sentiers pour éviter l'herbe et les buissons.
  • de vérifier régulièrement au bout de quelques heures l'absence de tiques sur votre corps quand vous passez beaucoup de temps dehors dans des zones infestées par les tiques. 
  • d'utiliser un répulsif contenant du DEET sur la peau ou de la perméthrine sur les vêtements. 
  • d'extraire immédiatement les tiques piqués dans la peau.

Source : Promed.

Lien : http://www.promedmail.org/direct.php?id=20180708.5894232


Voir d'autres nouvelles sur : Etats-Unis