Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 12118

27/07/2018 -
Début de la saison de transmission du virus West Nile, dans l'Union européenne en 2018


Auteur : Claude HENGY  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 298 fois

L'European Centre for Disease Prevention and Control, pendant la saison de transmission du virus West Nile, de juin à novembre, surveille la survenue de cas dans les États membres de l'Union européenne membres et des pays voisins. La campagne de surveillance a débuté le 30 mai 2018.

Pendant la saison de transmission 2017, 288 cas humains ont été notifiés dans l'Union européenne et dans les pays voisins. 

Depuis le début de la saison de transmission 2018, 56 cas ont été notifiés dans les États membres : Grèce 22 cas, Italie 24 cas, Roumanie 5 cas et en Hongrie 5 cas. 

Quarante et un cas humains, dont trois décès ont été notifiés dans des pays voisins de l'Union.

Les États membres ont notifié 127 cas équins.

Pendant la semaine du 20 au 26 juillet 2018, 37 cas de fièvre à virus West Nile humains ont été notifiés par l'Italie, 20 cas, la Grèce 10 cas, Hongrie 4 cas et Roumanie 3 cas. 

Dans les pays voisins de l'Union, 12 cas ont été notifiés par la Serbie, dont 3 décès.Tous les cas humains ont été signalés dans les régions qui ont été touchées au cours des saisons de transmission précédentes. Une éclosion chez les équidés a été signalé en Hongrie la même semaine.

Rappel sur le virus West Nile 

Le virus West Nile est considéré aujourd'hui comme le Flavivirus le plus répandu après celui de la dengue.

Le virus West Nile circule chez les oiseaux résidents et migrateurs, et malgré sa haute virulence chez les oiseaux (corbeaux en particulier) et les chevaux, les cas humains sont peu nombreux. Il appartient à la famille des Flaviviridae du genre Flavivirus. Ce sont les oiseaux migrateurs qui sont réservoirs de virus. Sa transmission se fait via la piqûre de moustiques du genre Culex. Après avoir piqué des oiseaux infectés, les femelles moustiques deviennent compétentes pour la transmission du virus aux humains lors d'un repas sanguin.

 Des complications neurologiques (méningite, encéphalite) surviennent dans moins de 1 % des cas. Plus rarement encore, d'autres complications (hépatite, pancréatite ou myocardite) peuvent apparaître. Généralement, le malade récupère spontanément, parfois avec séquelles. Mais l'infection virale peut s'avérer mortelle principalement chez les adultes séniors.

Pour se protéger il est conseillé de porter des vêtements de couleur claire avec des manches longues, pantalons et chaussettes dans les zones où les moustiques sont présents, surtout au crépuscule et à l'aube quand ils sont les plus actifs et de se protéger des piqûres de moustiques en utilisant un insectifuge contenant du DEET.

Source : European centre for disease prevention and control (ECDC). 

Lien : https://ecdc.europa.eu/sites/portal/files/documents/communicable-disease-th...