Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 12041

13/08/2018 -
L’épidémie de diphtérie se poursuit au Venezuela


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 491 fois

Au Venezuela, l'épidémie de diphtérie qui a débuté en juillet 2016 se poursuit. Un total de 1 904 cas suspects de diphtérie ont été notifiés depuis le début de l'épidémie, dont 164 décès : 

  • en 2016, 324 cas dont 17 décès ont été notifiés ;
  • en 2017, 1 040 cas dont 103 décès ont été notifiés ;
  • au premier semestre 2018, 540 cas dont 44 décès ont été notifiés ;
  • depuis le mois de mai il a été notifié 188 cas supplémentaires ont été notifiés ;
  • en 2016, la maladie avait été rapportée dans 5 États (Anzoategui, Bolivar,Delta Amacuro, Monagas, et Sucre) ;
  • en 2017 et 2018, ce sont 22 États et le district Capitale qui ont été touchés ;
  • des cas ont été notifiés dans tous les groupes d'âge ;
  • en 2018, l'incidence pour 100 000 habitants est plus élevé chez les moins de 15 ans que chez les plus de 15 ans. 

Rappels sur la diphtérie :

La diphtérie est une maladie hautement contagieuse due à une Corynébactérie du complexe diphtheriae (Corynebacterium diphtheriae, Corynebacterium ulcerans, Corynebacterium pseudotuberculosis). Ces trois espèces de bactéries sont aptes à produire la toxine diphtérique. Cette toxine est essentiellement la responsable des manifestations cliniques. 

Le mode de transmission se fait par voie aérienne lors de contacts directs avec des malades ou des porteurs sains par l'intermédiaire d'aérosols émis par la toux et les éternuements.

La période d'incubation de la diphtérie est habituellement de 2 à 5 jours. Le symptôme le plus caractéristique de cette maladie est la présence de « fausses membranes » blanchâtres au niveau des amygdales ou de la plaie. L'angine diphtériqueest la forme habituelle de la maladie. Elle est caractérisée par une pharyngite, de la fièvre, une tuméfaction du cou et une céphalée. Dans certains cas la toxine peut conduire à une paralysie du système nerveux central ou bien du diaphragme et de la gorge entraînant la mort par asphyxie.

Les voyageurs à destination des pays où la diphtérie est endémique doivent vérifier leur statut vaccinal avant le départ. Les réfugiés qui manquent de preuves d'une vaccination contre la diphtérie doivent être considérés comme non protégés.

Les signalements de cas de diphtérie dans plusieurs pays du monde semblent de plus en plus fréquents. Ainsi, récemment, une épidémie de grande importance est en cours au Venezuela, des cas ont été déclarés au Pakistan, en Malaisie, à Haïti, au Myanmar, en Inde,  au Viet Nâm, aux Philippines...

Plusieurs cas de diphtérie ou de tétanos ont été rapportés récemment en Europe, en Espagne, en Belgique, en Norvège ou en France.  Ces cas sont survenus chez des enfants non vaccinés, dont les parents, voire les médecins, ont été influencés par des mouvements anti-vaccinaux. 

Il existe un vaccin efficace, obligatoire pour les enfants et les professionnels de santé. La primo-vaccination est obligatoire chez l'enfant à 2, 4 et 11 mois, elle est suivie de rappels à 6 ans, 11-13 ans, 25 ans, 45 ans et 65 ans, puis tous les 10 ans.

Le voyageur peut vérifier si la vaccination contre la diphtérie lui est recommandée ou non en utilisant le système expert de MesVaccins.net.

Source : Promed.

Lien : http://www.promedmail.org/direct.php?id=20180811.5959935

En savoir plus sur : Diphtérie - BOOSTRIXTETRA® - DTVax® - HEXYON® - Infanrix hexa® - INFANRIXQUINTA® - INFANRIXTETRA® - PENTAVAC® - REPEVAX® - REVAXIS® - TETRAVAC-ACELLULAIRE® - VAXELIS®


Voir d'autres nouvelles sur : Venezuela - Diphtérie - BOOSTRIXTETRA - DTVax - HEXYON - Infanrix hexa - INFANRIXQUINTA - INFANRIXTETRA - PENTAVAC - REPEVAX - REVAXIS - TETRAVAC-ACELLULAIRE - VAXELIS