Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 10451

12/10/2018 -
Cas de dengue autochtone en Espagne


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 232 fois

En Espagne, le 9 octobre 2018, le ministère espagnol de la Santé a notifié deux cas biologiquement confirmés de dengue autochtone chez deux résidents d'Alhama de Murcia

De plus, un troisième cas présentant des symptômes compatibles est en cours de test. Tous les cas appartiennent à la même famille et ont présenté des symptômes à la fin du mois d’août, après avoir passé du temps ensemble à Alhama de Murcia (province de Cadix) pendant la période d'infection possible.

Tous les cas sont complètement guéris. Recherche active de cas et les activités d'intervention ont été mises en place sur le site. Il s'agit de la première transmission autochtone documentée de la dengue en Espagne.
Des cas isolés ou de petites grappes de dengue autochtone dans le sud de l'Espagne ne sont pas inattendus. Aedes albopictus est présent dans la région. Des cas similaires ont été documentés en Europe au cours des années précédentes. Le risque de transmission ultérieure est considérée comme étant basse car les conditions météorologiques devraient devenir plus défavorables dans les prochaines semaines. 

Rappels sur la dengue :

La dengue, maladie virale due au virus de la Dengue (4 sérotypes) de la famille des Flaviviridae, transmise par une piqûre de moustique, se manifeste le plus souvent par un syndrome grippal (fièvre, douleurs musculaires, parfois éruption cutanée). La dengue peut évoluer en forme grave hémorragique. La prise d'aspirine est formellement déconseillée. Il n'existe pas de traitement médicamenteux préventif disponible contre la dengue.

Il n'existe pas de traitement spécifique contre le virus. Pour les touristes européens, la prévention de la dengue passe donc par la lutte contre son vecteur Aedes albopictus. Le moyen le plus efficace pour combattre ce moustique est d'éliminer ses lieux de ponte (soucoupes, petits récipients, déchets, réservoirs, vases, pneus, etc.).

Il est conseillé aux voyageurs de se protéger des piqûres de moustique. Il convient de respecter les mesures habituelles de lutte anti-vectorielle :

  • port de vêtements couvrants ;
  • répulsifs anti-moustiques, contenant du DEET, sur la peau découverte ;
  • vêtements et moustiquaire imprégnés d'insecticide pour la sieste et la nuit ;
  • les personnes qui utilisent un écran solaire doivent appliquer le répulsif 20 minutes après l'écran solaire.

Afin d'éviter au maximum la dissémination du virus de la dengue sur le territoire métropolitain, devant une fièvre d'apparition brutale et des douleurs articulaires ou musculaires dans les 15 jours qui suivent le retour d'un voyage en zone à risque, il faut consulter son médecin au plus vite en signalant son voyage.

Sources : European Centre for Disease Prevention and Control ; National Health Service of Scotland, Fitfortravel ; Murcia Today.

Lien : https://ecdc.europa.eu/en/home

En savoir plus sur : Dengue - DENGVAXIA®


Voir d'autres nouvelles sur : Espagne - Dengue - DENGVAXIA