Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 10616

03/12/2018 -
L'Islande signale une épidémie de norovirus liée à des huîtres


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 119 fois

En Islande, l'Icelandic Food Administration a notifié l'éclosion d'infections à Norovirus attribuée à la consommation d'huîtres contaminées.

Les autorités rapportent 44 cas liés à la fréquentation d'un restaurant début novembre.

Il s'agit d'huîtres juvéniles importées d'Espagne, puis cultivées par la société Víkurskel pour la consommation humaine dans le Skjálfandaflói. C'est la première fois que le Norovirus est confirmé dans des huîtres en Islande.

Rappels sur les Norovirus

Les Norovirus, virus de la famille des Caliciviridae et du genre  Norovirus, sont la principale cause de gastro-entérite aiguë (dans environ 20% des cas). Le genre  Norovirus comprend 5 génogroupes parmi lesquels les génogroupes I, II et IV concernent l'homme.

Selon les experts, ces flambées sont généralement en rapport avec une concentration de personnes confinées dans une petite zone, un lavage insuffisant des mains et avec les conditions d'hygiène des repas buffets.

L'homme est le réservoir des Norovirus humains. Ces virus persistent dans le milieu extérieur et ils sont résistants aux traitements d'épuration qu'ils soient physiques ou chimiques. L'environnement sera contaminé par des rejets humains.

La gastro-entérite à  Norovirus  cause des vomissements, de la diarrhée et de la fièvre ; les symptômes peuvent durer jusqu'à trois jours.

D'une manière générale, il est rappelé aux voyageurs qu'ils peuvent réduire le risque de gastro-entérite en suivant de simples précautions :

  • se laver fréquemment les mains à l'eau et au savon, en particulier avant toute prise alimentaire ou après être allé aux toilettes ;
  • éviter l'usage des serviettes collectives ;
  • ne manger que des aliments cuits et encore chauds. Évitez de manger des aliments servis à la température ambiante ;
  • éviter la consommation de poissons, coquillages, ou fruits de mer autrement que bien cuits ou frits ;
  • peler soigneusement, à défaut cuire ou désinfecter les fruits et légumes ;
  • évitez les produits laitiers et les jus de fruits non pasteurisés ;
  • ne boire que de l'eau minérale en bouteille capsulée ou de l'eau traitée (par chloration, par Troclosène sodique ou par ébullition) ;
  • les boissons gazeuses en bouteilles ou en boîtes commerciales scellées non ouvertes ainsi que les boissons faites à partir de l'eau bouillie servies très chaudes comme le café et le thé sont généralement sûres ;
  • ne pas consommer de glaçons, de crèmes glacées ou sorbets en vente publique.

L'homme est le réservoir des Norovirus humains. Ces virus persistent dans le milieu extérieur et ils sont résistants aux traitements d'épuration qu'ils soient physiques ou chimiques. L'environnement sera contaminé par des rejets humains.

Les Norovirus, présents dans les rejets, peuvent contaminer les eaux ainsi que divers aliments. Toutes les formes d'aliments peuvent être impliqués : eau de boisson ou de distribution, coquillages ou autres denrées animales, végétaux, aliments crus ou non transformés, produits consommés en l'état ou utilisés comme ingrédients dans un produit élaboré (huîtres, salades, fruits ou produits dérivés comme les glaces ou coulis, sandwiches, etc). Les épidémies sont caractérisées par leur apparition soudaine et leur résolution rapide. Actuellement, le Norovirus le plus souvent impliqué est une souche du génogroupe II et du génotype 4. De nouvelles souches de Norovirus apparaissent environ tous les 2 à 4 ans. 

Source : Outbreak News Today.

Lien : http://outbreaknewstoday.com/iceland-reports-norovirus-outbreak-linked-oyst...


Voir d'autres nouvelles sur : Islande