Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 12129

13/12/2018 -
Épidémies de dengue et de chikungunya en Thaïlande


Auteur : Claude HENGY  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 974 fois

En Thaïlande, les autorités sanitaires ont notifié une augmentation de l'incidence de la dengue et du chikungunya dans le pays.

A. La dengue

Du 1er janvier au 10 décembre 2018, les autorités sanitaires thaïlandaises ont notifié, 80 065 cas de dengue dont 107 décès, dans les 77 provinces du pays. Cela représente une augmentation de 50 % par rapport à la même période l'année 2017.

Les cinq taux de morbidité les plus importants proviennent de la province de Nakhon Pathom (321 cas pour 100 000 habitants), la province de Nakon Sawan (258 cas pour 100 000 habitants), la province de Nakhon SI Thammarat (245 cas pour 100 000 habitants), la province de Nakhon Nayok (232 cas pour 100 000 habitants), la province de Chiang Rai (230 cas pour 100 000 habitants).

B. Le chikungunya

Dans les provinces du sud de la Thaïlande en un mois, le nombre de cas a quadruplé, passant de 538 à 2 143 d'ici le 10 décembre 2018.

Aucun décès n'a été notifié.

Dans 13 provinces des cas ont été notifiés. La province de Songkla, la province de Satun, la province de Narathiwat, la province de Pattani et la province de Phuket rapportent la plus grande incidence.

Le nombre des infections à virus Chikungunya augmente, en particulier, dans les zones densément peuplées.

C. Conseils aux voyageurs

Il n'existe pas de traitement spécifique contre ces virus. Pour les touristes européens, la prévention de la dengue et du chikungunya passent donc par la lutte contre le vecteur Aedes albopictus. Le moyen le plus efficace pour combattre ce moustique est d'éliminer ses lieux de ponte (soucoupes, petits récipients, déchets, réservoirs, vases, pneus, etc.).

Il est conseillé aux voyageurs de se protéger des piqûres de moustique. Il convient de respecter les mesures habituelles de lutte anti-vectorielle :

  • port de vêtements couvrants ;
  • répulsifs anti-moustiques, contenant du DEET, sur la peau découverte ;
  • vêtements et moustiquaire imprégnés d'insecticide pour la sieste et la nuit ;
  • les personnes qui utilisent un écran solaire doivent appliquer le répulsif 20 minutes après l'écran solaire.

Afin d'éviter au maximum la dissémination du virus de la dengue sur le territoire métropolitain, devant une fièvre d'apparition brutale et des douleurs articulaires ou musculaires dans les 15 jours qui suivent le retour d'un voyage en zone à risque, il faut consulter son médecin au plus vite en signalant son voyage.

Source : Outbreak News Today.

Lien : http://outbreaknewstoday.com/chikungunya-rising-dramatically-southern-thail...

En savoir plus sur : Dengue - DENGVAXIA®


Voir d'autres nouvelles sur : Thaïlande - Dengue - DENGVAXIA