Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 12424

09/01/2020 -
Mise à jour des informations concernant le foyer épidémique de pneumonies à Wuhan en Chine, le 9 janvier 2020


Auteur : Claude HENGY  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 341 fois

Le 8 janvier 2020

Des cas supplémentaires avec des symptômes respiratoires associés à des antécédents de voyage récents à Wuhan,  province du Hubei, en Chine, ont été signalé à Macao et à Hong Kong.

Au cours des dernières 24 heures :

  • les autorités de Hong Kong ont signalé neuf autres cas de symptômes respiratoires associés à un voyage récent à Wuhan, portant le nombre de cas suspects à 30 depuis le 31 décembre 2019. Les autorités compétentes mènent des enquêtes en laboratoire et rejettent ces cas dès qu'une l'agent pathogène est en cours d'identification.
  • les autorités de Macao, selon des sources médiatiques, ont notifié huit cas de symptômes respiratoires associés à un voyage récent à Wuhan. Parmi ces cas, sept ont été testés positifs pour la grippe saisonnière et un cas est hospitalisé en isolement en attendant les résultats de laboratoire.
  • jusqu'à présent, aucun cas de pneumonie d'étiologie inconnue liée à cette flambée n'a été signalé en dehors de Wuhan, Chine.
  • selon des sources médiatiques, citant le CDC chinois, une pneumonie inconnue a été répertoriée comme maladie infectieuse à déclaration obligatoire en Chine.

L'aéroport de Wuhan a des liaisons aériennes directes avec certaines villes de l'Union européenne : Paris avec six vols hebdomadaires, Londres avec trois vols hebdomadaires et Rome avec cinq vols hebdomadaires :

  • Au Royaume-Uni, les autorités conseillent à leurs voyageurs de se rendre à Wuhan de connaître les symptômes compatibles avec une pneumonie
  • 14 jours de voyage et pour consulter un médecin et informer les professionnels de la santé des antécédents de voyage, si ces des symptômes apparaissent. 
  • Les autorités britanniques ont également informé les professionnels de la santé du processus de notification, procédures de contrôle des infections et investigations de laboratoire à envisager en cas de suspicion de pneumonie avec des antécédents de voyage récents à Wuhan est détecté.
  • La France n'a mis en œuvre aucune mesure de contrôle spécifique suite aux conseils de l'OMS.
  • Les autorités italiennes surveillent les vols à l'arrivée de Wuhan, au cas où l'équipage signalerait un problème de santé à bord de ces vols.
  • Aucun des États mentionnés n'a mis en œuvre d'activités de contrôle des entrées dans les aéroports concernés à ce stade.

Les trois États membres suivent de près l'évolution de la situation et restent vigilants à l'égard de toute développement de cette menace qui entraînerait une modification des mesures susmentionnées.

Des enquêtes préliminaires ont suggéré une pneumonie virale, des analyse sont en cours afin d'identifier l'agent pathogène.

Selon les autorités chinoises :

  • aucune transmission interhumaine n'a pu être documentée ; 
  • aucun cas parmi les agents de santé ont été signalés ;
  • tous les cas sont placés sous isolement ;
  • de nouvelles enquêtes ont identifié 163 contacts étroits et pourraient exclure les virus de la grippe, la grippe aviaire, un adénovirus, un coronavirus du SRAS et coronavirus MERS-Cov comme agent causal de ces cas.

Suite à cet événement, les territoires voisins tels que Hong Kong, Taiwan, Thaïlande, Malaisie, Philippines, le Viêt Nam et Singapour ont mis en œuvre des activités de filtrage des entrées pour tous les voyageurs entrants de la zone, dans les aéroports et les gares.

Le 9 janvier 2020

Un rapport du Wall Street Journal annonce qu'un nouveau virus est découvert par des scientifiques chinois enquêtant sur l'épidémie de pneumonie non identifiées. Il s'agirait d'un nouveau coronavirus qui a été séquencé à partir d'un des cas de pneumonie de Wuhan, et a ensuite été trouvé dans certains des autres cas hospitalisés.

L'origine de ce coronavirus n'est pas claire, et il n'est pas certain qu'il soit à l'origine de toutes les maladies de cette épidémie. Le virus serait similaire à d'autres coronavirus transmis par des chauves-souris qui ont été identifiés depuis l'épidémie de SRAS en 2003.

Toutes ces informations sont assez préliminaires. Aucune confirmation officielle n'a été émise.

Bien que l'étiologie et la transmissibilité n'aient pas encore été déterminées, et à ce jour, aucune transmission interhumaine n'a été signalée et aucun professionnel de santé n'a été déclaré malade, le CDC recommande actuellement une approche prudente des patients symptomatiques ayant des antécédents de voyage à Wuhan. 

Ces patients doivent être invités :

  • à porter un masque chirurgical dès qu'ils sont identifiés ;
  • être évalués dans une salle privée avec la porte fermée ;
  • le personnel entrant dans la pièce pour évaluer le patient doit prendre des précautions contre les contacts et porter un masque respiratoire jetable N95 ;
  • pour les patients admis en hospitalisation, des précautions de contact et d'isolement de l'air, en plus des précautions standard, sont recommandées jusqu'à ce que de plus amples informations soient disponibles. 

Pour plus d'informations, voir les informations sur le site du CDC.

Sources : afludiary.blogspot ; Centers for Disease Control and Prevention ; Organisation mondiale de la santé ; European Centre for Disease Prevention and Control.

Lien : https://afludiary.blogspot.com/


Voir d'autres nouvelles sur : Chine