Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 14234

02/04/2020 -
Etats-Unis : la peste cause de mortalité des pumas à Yellowstone


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 704 fois

Aux Etats-Unis, une étude publiée au mois de février 2020 dans la revue Environmental Conservation, indique que l'agent de la peste, Yersinia pestis, n'est pas très rare chez les grands félins dans le Greater Yellowstone Ecosystem.

L'étude a été menée pendant 9 ans, à la suite d'un cas de peste chez un enfant. Des anticorps dirigés contre Yersinia pestis ont été détectés dans 8 des 17 (47%) pumas testés par dosage immuno-enzymatique lié au complément, et la bactérie a été détectée dans 4 des 11 (36%) pumas testés après l'autopsie. La prévalence globale de l'exposition était similaire à celle trouvée le long du versant ouest du Colorado, qui est adjacente à la région de Four Corners, un hotspot de peste connu aux États-Unis.

La peste est une source importante de mortalité pour les pumas locaux (6,6% de la mortalité sub-adulte et adulte); et les pumas peuvent être une sentinelle utile pour le risque potentiel d'exposition de la peste aux humains.

Rappels sur la peste

La peste causée par la bactérie Yersinia pestis est enzootique chez les rongeurs. Les humains peuvent être infectés par :

  • piqûre d'une puce infectée portée par un rongeur, ou plus rarement par d'autres animaux ;
  • par contact direct avec des tissus contaminés ;
  • dans de rares cas par l'inhalation d'aérosols provenant de personnes ou d'animaux infectés.

Les symptômes de la peste chez l'homme comprennent l'apparition brutale d'une fièvre, de frissons, de maux de tête et d'une altération de l'état général. Dans la plupart des cas, il y a une augmentation douloureuse du volume des ganglions lymphatiques de l'aine, des aisselles ou du cou. Si les bactéries atteignent les poumons, le patient développe une pneumonie (peste pneumonique), qui est alors transmissible de personne à personne par les sécrétions respiratoires émises lors de la toux.

Si le diagnostic est précoce, la peste bubonique peut être traitée avec succès par des antibiotiques. La peste pulmonaire est l'une des maladies infectieuses les plus graves et responsables d'une létalité (proportion de décès parmi les cas) élevée. Les patients peuvent mourir 24 heures après l'infection. Le pronostic dépend de la rapidité de la mise en œuvre du traitement antibiotique.

Il est conseillé aux voyageurs de prendre des mesures préventives :

  • utiliser un insectifuge sur la peau et les vêtements ;
  • ne pas les laisser les chiens ou les chats errer librement et leur mettre un insectifuge sur la peau ;
  • ne pas camper près des nids de rongeurs ou des terriers ;
  • éviter le contact avec les animaux malades ou morts ;
  • pour un chasseur porter des gants lors de la manipulation de la proie.

Source : Environmental Conservation.

Lien : https://www.cambridge.org/core/journals/environmental-conservation/article/...


Voir d'autres nouvelles sur : Etats-Unis