Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 13293

01/08/2020 -
Premier cas autochtone de babésiose au Royaume-Uni


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 353 fois

Le Public Health England (PHE) au Royaume-Uni a signalé fin juillet 2020 le premier cas de babésiose à transmission locale. Le patient a été transféré à l'hôpital, où il reçoit un traitement et des soins de soutien appropriés.

Cette année, le Public Health England a enquêté sur des sites dans le Devon, en Angleterre, à proximité de l'endroit où vit la personne atteinte de babésiose, collectant et testant des centaines de tiques - toutes testées négatives pour le parasite qui cause la babésiose.

Rappels sur la babésiose

La babésiose est une maladie qui affecte les mammifères sauvages (et potentiellement le bétail ou le chien), et plus rarement l'humain. C'est une maladie proche du paludisme, provoquée par une babesia (Babesia divergens, Babesia microti), c'est-à-dire un parasite protozoaire intraérythrocytaire affectant plusieurs espèces. Le parasite est transmis par piqûre de la tique Ixodes scapularis (également appelée tique à pattes noires ou tique du chevreuil). On l'observe surtout en milieu rural en période estivale.

L'infection se manifeste par des symptômes discrets et non spécifiques (fièvre, sueurs, frissons) survenant une à quatre semaines après la piqûre de la tique, elle cause généralement une anémie hémolytique par destruction des globules rouges.

Dans tous les cas, il est indispensable de s'inspecter minutieusement le corps dès le retour d'une activité en milieu naturel — randonnée, jardinage, etc. — et de retirer le plus tôt possible une tique, à l'aide d'un tire-tique, sans jamais utiliser de produit éther, huiles, etc. en raison du risque de régurgitation de la tique. 

Source : Outbreak News Today.

Lien : http://outbreaknewstoday.com/babesiosis-1st-locally-acquired-case-recorded-...


Voir d'autres nouvelles sur : Royaume-Uni