Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 14569

19/07/2021 -
La Chine signale la première infection humaine à virus Herpès B à Pékin


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 2475 fois

La Chine a rapporté la première infection humaine au virus de l'herpès B (alias virus du singe B) chez un homme de 53 ans, vétérinaire basé à Pékin. Le patient travaillait dans un institut spécialisé dans l'élevage de primates et la recherche expérimentale à Pékin. Il a disséqué deux singes morts les 4 et 6 mars 2021 et a ressenti des nausées et des vomissements suivis d'une fièvre avec des symptômes neurologiques un mois plus tard. Il est décédé le 27 mai, et le virus Herpès B a été identifié dans le liquide céphalo-rachidien du vétérinaire, alors que les échantillons de ses contacts proches avaient des résultats négatifs pour le virus.

Avant 2021, il n'y a pas eu d'infection mortelle ou même cliniquement évidente à l'herpès B en Chine.

Selon les US Centers for Disease Control and Prevention (CDC), les infections au virus B chez l'homme sont généralement causées par les singes macaques. Ces espèces de singes sont couramment infectées par le virus B, mais elles ne présentent généralement pas de symptômes, ou seulement une maladie légère.

Rappels sur le virus Herpès B :

L'herpès virus B (Macacine alphaherpesvirus), est une espèce de virus de la famille des Herpesviridae. C'est un virus neurotrope pathogène pour l'homme chez lequel l'infection peut entraîner de graves méningoencéphalites souvent mortelles. Il est apparenté aux virus de l'herpès humain type 1 et 2 (HHV-1 et HHV-2). Il est hautement prévalent chez son hôte habituel, le Macaque.

L'herpès virus B est transmissible à l'homme. Les infections par le virus B chez l'homme sont rares. Depuis que le virus B a été identifié en 1932, seules 50 personnes ont été documentées comme ayant été infectées ; 21 d'entre elles sont décédées. Les victimes de cette zoonose sont essentiellement des vétérinaires, du personnel de centre de primatologie, d'animaleries ou de laboratoires, des équarrisseurs, des personnes travaillant dans les zoos ou les cirques. Cette contamination survient principalement lors de morsures, de griffures ou lors de l'exposition d'une lésion cutanée, d'une muqueuse ou encore des yeux à des sécrétions ou des prélèvements biologiques infectés.

Les premiers symptômes, qui apparaissent entre 2 jours et 6 semaines après la contamination peuvent être des démangeaisons et une lymphadénopathie près de l'endroit de l'inoculation. L'infection se manifeste ensuite rapidement par une fièvre, parfois accompagnée d'éruptions vésiculeuses, de douleurs diffuses, d'engourdissement des extrémités, de fourmillements et autres troubles neurologiques. 

Les symptômes plus tardifs en absence de traitement peuvent être des maux de tête, des nausées, des vertiges, des pertes de connaissance, une rétention urinaire, une détresse respiratoire, une hémiplégie, une paralysie ascendante progressive aboutissant à une méningo-encéphalite dans la plupart des cas par une dissémination le long du système nerveux et via la moelle épinière jusqu'au cerveau, un comas. Ceci entraîne généralement des séquelles neurologiques invalidantes graves chez les personnes qui survivent à l'infection. 

Source : Outbreak News Today.

Lien : http://outbreaknewstoday.com/china-reports-1st-human-herpes-b-infection-in-...


Voir d'autres nouvelles sur : Chine