Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 15132

09/10/2021 -
Le virus Yezo, un nouveau virus transmis par les tiques découvert au Japon


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 1542 fois

Au Japon, des chercheurs de l'Université de Hokkaido ont publié dans la revue Nature Communications, la découverte d'un nouveau virus qui peut être transmis par les piqûres de tiques. Nommé Yezo (YEZV), le virus peut provoquer une maladie fébrile aiguë avec thrombocytopénie (diminution du nombre des plaquettes sanguines) et leucopénie (diminution du nombre de globules blancs) chez l'homme.

Deux cas ont été signalés après une morsure de tique à Hokkaido, au Japon, en 2019 et 2020 :

  • Un 1er cas en 2019 chez un homme de 41 ans admis dans un hôpital avec de la fièvre et des douleurs des membres inférieurs qui a été mordu par un arthropode évoquant une tique. Les tests ont  révélé qu'il n'était infecté par aucun des virus connus transmis par les tiques dans la région.
  • Un deuxième cas a été signalé en 2020 chez un patient présentant les mêmes symptômes.

Par analyse génétique les 2 souches ont été identifiées comme un nouveau orthonairovirus

Par ailleurs parmi les échantillons de sang prélevés de 2014 à 2020 chez 248 patients suspectés d'avoir une maladie transmise par les tiques il a été constaté qu'au total, il y avait 7 cas d'infection à YEZV, dont quatre étaient co-infectés par Borrelia spp. Pour déterminer le réservoir naturel du virus des échantillons de sérum ont été testé sur des échantillons prélevés sur des animaux sauvages à Hokkaido de 2010 à 2020. Des anticorps contre YEZV ont été retrouvés chez des cerfs shika et des ratons laveurs, et des ARN du YEZV ont été détectés chez 3 espèces de tiques d'Hokkaido collectées de 2016 à 2020.

Ref : A novel nairovirus associated with acute febrile illness in Hokkaido, Japan. Fumihiro Kodama, Hiroki Yamaguchi, et all. Nature Communications volume 12, Article number: 5539 (2021) 

Source : Nature Communications

Lien : https://www.nature.com/articles/s41467-021-25857-0