Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 15158

09/10/2021 -
Asie : Le paludisme dans la sous-région du Grand Mékong


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 151 fois

Selon les données du 2e trimestre 2021 du Programme d'élimination du paludisme dans le Mékong de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publiées le 1er octobre, la sous-région du Grand Mékong (SGM) a signalé 12 454 cas de paludisme entre avril et juin 2021.
Les données montrent que les cas de Plasmodium falciparum et d'infections mixtes ont diminué de 69 % par rapport à la même période en 2020, tandis que les cas de Plasmodium vivax ont diminué de 34 % au cours de la même période. Le programme d'élimination du paludisme dans le Mékong (MME) est une initiative qui soutient l'élimination du paludisme dans 6 pays de la sous-région du Grand Mékong (GMS) - Cambodge, Chine (province du Yunnan), République démocratique populaire lao, Myanmar, Thaïlande et Viêt Nam.

Les informations sur les différents pays sont les suivantes :

  • Le Cambodge a signalé 596 cas, soit une diminution de 74 % par rapport à la même période en 2020. Les cas de P. falciparum et d'infections mixtes, et de P. vivax constituaient respectivement 10 % et 90 % des cas.
  • La province du Yunnan, en Chine, a signalé 47 cas de P. vivax et aucun cas de P. falciparum et d'infection mixte. Parmi ceux-ci, aucun cas autochtone n'a été signalé. L'OMS certifie que la Chine est exempte de paludisme.
  • Le Laos a signalé 805 cas, soit une augmentation de 103 % par rapport à la même période en 2020. P. falciparum et infections mixtes, et P. vivax constituaient respectivement 55% et 45% des cas.
  • La Birmanie a déclaré 9 763 cas, dont 7% de cas de P. falciparum et et infections mixtes, et 93% de cas de P. vivax. Seules des données partielles étaient disponibles pour la Birmanie pendant cette période.
  • La Thaïlande a déclaré 1 102 cas, soit une diminution de 33% par rapport à la même période en 2020. Les cas de P. falciparum et et d'infections mixtes, et de P. vivax représentaient respectivement 2% et 95% des cas.
  • Le Viêt Nam a signalé 141 cas, soit une diminution de 54 % par rapport à la même période en 2020. Les cas de P. falciparum et et d'infections mixtes, et de P. vivax représentaient respectivement 36 % et 64 % des cas.

 

Source : Outbreak News Today.

 

Lien : http://outbreaknewstoday.com/asia-malaria-in-the-greater-mekong-subregion-6...

En savoir plus sur : Paludisme


Voir d'autres nouvelles sur : Cambodge - Chine - Laos (rép. dem. pop. du) - Birmanie (Myanmar) - Thaïlande - Viêt Nam - Paludisme