Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 16810

10/02/2022 -
Syndrome cardiopulmonaire à Hantavirus signalé au Panama


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 430 fois

Au Panama, le premier cas de syndrome cardiopulmonaire à Hantavirus a été confirmé cette année dans la province de Herrera. La patiente est une femme de 58 ans habitant la communauté El Jazmin dans le district de Pese. La patiente est traitée dans l'unité de soins intensifs de l'Hôpital Gustavo Nelson Collado de Chitré. Une enquête est en cours dans la communauté d'El Jazmin à la recherche des facteurs de risque, comme les cultures de maïs près de la maison ou des restes de branches et d'arbres qui pourraient servir de sites de reproduction pour la souris vectrice.

Les infections à Hantavirus dans les provinces centrales du Panama, y compris la province de Herrera, sont fréquentes et des cas s'y produisent chaque année. Un rapport antérieur de l'OMS indique que le virus Choclo est l'Hantavirus identifié dans ces cas, sur la base de l'analyse de la séquence génomique. Le rongeur hôte du virus Choclo est le rat du riz pygmée (Oligoryzomys fulvescens).

Rappels sur les Hantavirus du Nouveau Monde :

Le syndrome pulmonaire à Hantavirus est une maladie pulmonaire grave causée par un Hantavirus, virus appartenant à la famille des Bunyaviridae.
Les symptômes surviennent généralement 2-4 semaines après l'exposition au virus. Les premiers symptômes sont la fatigue, la fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête. Puis 1à 5 jours après le début des symptômes se produit le syndrome pulmonaire à hantavirus qui associe toux et difficulté à respirer.
Il n'y a pas de traitement spécifique ni de vaccin.

L'animal réservoir est un rongeur dont l'espèce varie selon les régions du monde. L'homme est un hôte accidentel de ces virus qui peuvent être transmis par inhalation d'aérosols contaminés par les excréments ou l'urine des rongeurs infectés ou par contact direct avec les rongeurs infectés vivants ou morts ou avec les matières fécales ou l'urine de ces rongeurs.

Recommandations pour les randonneurs :

  • Utilisez les sites désignés pour le camping ou la détention de jour.
  • Ne pas dormir en contact avec l'herbe.
  • Se déplacer sur des sentiers désignés.
  • Maintenez une bonne hygiène des mains et des aliments.
  • Consommez de l'eau potable et ne ramassez pas de fruits sauvages dans les zones où la présence de rongeurs est évidente.
Source : ProMED.

Lien : https://promedmail.org


Voir d'autres nouvelles sur : Panama