Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 16159

21/03/2022 -
Diffusion du virus Heartland aux Etats-Unis


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 213 fois

Le virus Heartland (HRTV) est un pathogène humain émergent initialement isolé chez des patients du Missouri, aux États-Unis, en 2009. Depuis, plus de 50 cas humains connus ont été identifiés en Arkansas, Caroline du Sud, Caroline du Nord, Géorgie, Illinois, Indiana, Iowa, Kansas, Kentucky, Missouri, Oklahoma,Tennessee.

Le réservoir de virus est inconnu mais une équipe des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) a découvert des signes de circulation du virus Heartland chez les cerfs, les ratons laveurs, les coyotes, et l'orignal dans 13 États, du Texas à la Caroline du Nord et de la Floride au Maine. Dans cette étude, le sérum de 1 428 animaux a été testé et 103 animaux étaient séropositifs, dont 55 cerfs, 33 ratons laveurs, 11 coyotes, et 4 fois chez l'orignal (Emerg Infect Dis. 2015;21(10):1830-1833).

Plusieurs études portant sur Amblyomma americanum, la tique vectrice du virus de Heartland, ont confirmé une large diffusion de ce virus dont deux études récentes réalisées dans les États de New York et de Géorgie.

Rappels sur le virus Heartland

Le virus Heartland (HRTV) est un virus du genre Phlébovirus de la famille des Bunyaviridae transmis par les tiques principalement par la morsure de la tique étoile ou Lone Star (Amblyomma americanum) pendant une période qui va de mai à septembre. L'hôte réservoir est inconnu mais des anticorps ont été retrouvés dans de nombreuses espèces d'animaux (cerf, raton laveur, coyote, et orignal). L'infection est plus fréquente de mai à septembre.

Le tableau clinique ressemble à la grippe avec fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, diarrhée, et perte d'appétit. Il n'y a pas de vaccin ni de traitement spécifique.

La prévention des morsures de tiques est la meilleure façon de prévenir la maladie :

  • porter des vêtements de couleur claire imprégnés de produits contenant 0,5% de perméthrine : chemises à manches longues et des pantalons avec bottes ;
  • appliquer un insectifuge qui contient 20% ou plus du DEET, ou Picaridin IR3535 sur la peau exposée pour la protection, qui dure plusieurs heures, contre les piqures de tique ;
  • éviter les zones arbustives et boisées et marcher au centre des sentiers ;
  • en fin d'activité, inspecter toutes les parties du corps, afin d'enlever une éventuelle tique dès que possible ;
  • extraire la tique à l'aide d'un tire-tique disponible en pharmacie, ou d'une pince-à-épiler, Il faut éviter de l'écraser, de la brûler ou d'appliquer diverses substances.

Source : Promed.

Lien : https://promedmail.org


Voir d'autres nouvelles sur : Etats-Unis