Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 16810

19/07/2022 -
Risque d'encéphalite à tiques et de maladie de Lyme en République tchèque


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 402 fois

Si vous vivez ou voyagez en République tchèque, il y a un risque d'infection par le virus de l'encéphalite à tiques et par la maladie de Lyme. Environ une tique sur 10 est infectée par un des 2 agents pathogènes. Le nombre de cas jusqu'à présent cette année (2022) n'est pas indiqué dans le rapport.

Rappels sur l'encéphalite à tique.

L'encéphalite à tique (TBE) ou méningoencéphalite à tique est une encéphalite virale due à un arbovirus de la famille des Flaviviridae, le TBEV. La transmission est presque exclusivement vectorielle et presque toujours transmise par des tiques, et notamment en Europe par Ixodes ricinus, ou moins souvent par ingestion de lait et produits laitiers non pasteurisés.

Elle est observée dans certaines régions délimitées d'Europe (principalement en Suède, en Finlande, dans le Nord de la Suisse, en Autriche, dans le Sud de l'Allemagne), en Russie et les pays de l'ex-URSS et en Asie du Nord. La « saison des piqûres de tiques » en Europe s'étend généralement d'avril à octobre (selon les années et le climat, de mars à novembre).

Rappels sur la maladie de Lyme

La maladie de Lyme, ou « borréliose de Lyme », est une maladie bactérienne qui touche l'être humain et de nombreux animaux. La bactérie responsable de l'infection est un spirochète du genre Borrelia, Borrelia burgdorferi. Les espèces réservoirs sont des souris, des écureuils ou des cervidés.
Les Borrelia pathogènes semblent surtout transmises aux humains par des tiques du genre Ixodes.

Chez l'homme, trois grands types de manifestations initiales existent (ou coexistent), avec une symptomatologie à dominante nerveuse, arthritique ou dermatologique. Le traitement repose sur l'antibiothérapie.

Pour éviter les piqûres de tiques, le voyageur doit prendre certaines précautions :

  • Rester sur des sentiers balisés et éviter les buissons, zones boisées et humides.
  • Préférer des vêtements couvrants (pantalon, manches longues, chaussures fermées).
  • Traiter éventuellement les vêtements avec un insecticide.
  • Protéger les zones de peau exposées avec un répulsif à base de DEET.
  • En fin d'activité, inspecter toutes les parties du corps, afin d'enlever une éventuelle tique dès que possible. Il faut extraire la tique à l'aide d'un tire-tique disponible en pharmacie, ou d'une pince-à-épiler. Il faut éviter d'écraser la tique, de la brûler ou d'appliquer diverses substances.

Source : ProMED.

Lien : https://promedmail.org

En savoir plus sur : Encéphalite à tiques - Maladie de Lyme - ENCEPUR® - TICOVAC 0,25 ml ENFANTS® - TICOVAC 0,5 ml ADULTES®


Voir d'autres nouvelles sur : République Tchèque - Encéphalite à tiques - Maladie de Lyme - ENCEPUR - TICOVAC 0,25 ml ENFANTS - TICOVAC 0,5 ml ADULTES