Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 16543

01/08/2022 -
Infections à Vibrio signalées en Alabama, Etats-Unis


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 272 fois

Aux Etats-Unis, le département de la santé du comté de Mobile (MCHD) en Alabama rapporte qu'au 23 juillet 2022, il y a eu un total de 4 cas de vibriose signalés pour l'année 2022. Trois cas sur 4 qui ont été exposées aux eaux rejoignant le golfe du Mexique ont signalé des blessures. L'espèce en cause n'a pas été précisée, mais la plupart des cas sont probablement dues à Vibrio vulnificus responsable de cellulite gangréneuse ou moins probablement à Vibrio parahaemolyticus responsable de gastro-entérite.

Les bactéries Vibrio vivent naturellement dans certaines eaux côtières et sont présentes à des concentrations plus élevées entre mai et octobre, lorsque les température de l'eau sont plus chaudes. 

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) estiment que chaque année aux États-Unis, 80 000 personnes contractent la vibriose et 100 en décèdent.

Les bactéries du genre Vibrio se trouvent dans les milieux estuariens et est associée à diverses espèces marines comme le plancton, les crustacés (huîtres, palourdes et crabes) et les poissons.

Les infections se font par voie alimentaire, principalement par la consommation de poissons et de fruits de mer crus, insuffisamment cuits, ou recontaminés après cuisson par transfert de contamination ou par la voie cutanée qui est la principale voie de transmission de V. vulnificus  (exposition de blessure préexistante au milieu marin contaminé, blessure lors de la manipulation de coquillages contaminés...).

Ces bactéries très virulentes peuvent causer trois tableaux infectieux bien distincts :

  • Une gastro-entérite aiguë (fièvre, diarrhées, douleurs abdominales, nausées et vomissements) en général bénigne ;
  • Une infection nécrosante des plaies survenant 24 heures après une baignade avec une peau lésée ou une blessure par des poissons à épines (tilapia) ;
  • Le sepsis sévère à Vibrio. La porte d'entrée est digestive ou cutanée. L'incubation est courte (médiane 18 heures). Le développement du sepsis est rapide voire fulminant, avec fièvre, syndrome toxique, et cellulite ou fasciite nécrosantes par dissémination hématogène des extrémités des membres. La majorité des patients est porteuse d'une maladie hépatique chronique ou d'une surcharge en fer (alcoolique, cirrhose, hémochromatose). Les facteurs de risque de moindre importance incluent le diabète, l'insuffisance rénale, la thalassémie, une corticothérapie. La mortalité est de l'ordre de 50 % à plus de 80 % en cas de choc

Pour minimiser le risque de cette infection il est recommandé :

  • d'éviter de manger des coquillages crus ou insuffisamment cuits, de cuire des aliments à températures recommandées ;
  • d'éviter l'exposition des plaies ouvertes (y compris les coupures et les éraflures) au sel et les eaux saumâtres ;
  • si une personne se coupe dans l'eau, lavez immédiatement la blessure avec du savon et de l'eau fraîche ;
  • si la plaie présente des signes d'infection (rougeur, douleur et/ou enflure) ou si la coupure est profonde, consultez immédiatement un médecin.

Source : Outbreak News Today.

Lien : http://outbreaknewstoday.com/alabama-4-vibriosis-cases-reported-in-mobile-c...


Voir d'autres nouvelles sur : Etats-Unis