Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 12129

19/06/2018 -
Cas de cowpox (ou vaccine) au Pays de Galles, Royaume-Uni


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 396 fois

Au Royaume-Uni, un adolescent de 15 ans a contracté la vaccine (ou Cowpox), une maladie historique rare qui n'avait pas été observée depuis plus de 10 ans au Pays de Galles. L'adolescent, qui vit à Wrexham, Pays de Galles, près de la frontière avec le Cheshire en Angleterre aurait développé des lésions sur ses mains et les bras après l'alimentation des veaux. Le diadnostic a été confirmé à l'hôpital de Chester.
Un total de 29 rapports de laboratoire de cowpox ont été rapportés par les laboratoires de santé publique entre 1975 et 1992.

Rappel sur Cowpox

La vaccine, communément appelée « variole de la vache », est une maladie infectieuse des bovidés (Cowpox) et des équidés (Horsepox), dont le virus responsable du genre Orthopoxvirusde la famille des Poxviridae, est proche de celui de la variole. Le virus n'est pas normalement présent chez les bovins, et ses hôtes naturels sont probablement les rongeurs, mais il a été isolé à partir d'une variété d'animaux (félins sauvages et canins), y compris domestiques. Il est largement distribué en Europe, les régions occidentales de l'ex-Union soviétique, et les zones adjacentes de l'Asie du Nord et du Centre. 

Au Royaume-Uni il est endémique chez les campagnols (Microtus agerestis). L'homme est un hôte accidentel qui se contamine par contact étroit avec des animaux infectés (le plus souvent les chats). 

Après le contact et une période d'incubation de 10 jours l'infection reste localisée au site d'infection, produisant des lésions pustuleuses généralement au niveau des mains, pouces, espaces interdigitaux. Les lésions s'ulcèrent ensuite et développent une escarre noire avant de régresser spontanément.

 La meilleure façon de s'en protéger reste encore d'éviter tout contact avec les rongeurs sauvages et les rats domestiques. 

Sources : Promed ; Outbreak News Today.

Lien : http://www.promedmail.org/direct.php?id=20180618.5861741


Voir d'autres nouvelles sur : Royaume-Uni