Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

En cours de lecture 5 / 11436

11/01/2019 -
Décès par fièvre de la forêt de Kyasanur dans l’État de Karnataka, en Inde


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 228 fois

En Inde, les autorités sanitaires de l’État du Karnataka ont notifié deux décès par fièvre de la forêt de Kyasanur (KFD, Kyasanur Forest disease) dans le district de Sagar Shimoga.

Par ailleurs une mortalité de singes continue à être signalée dans plusieurs endroits du district de Sagar Shimoga

  • Une habitante, âgée de 56 ans, du village Kanchikai de Barangi Hobali qui avait perdu son fils 4 jours auparavant de fièvre de la forêt de Kyasanur est décédée le 4 janvier 2019. Elle présentait une forte fièvre depuis la mort de son fils, et avait été admise au Mcgann hospital de la ville de Shimoga.
  • Une femme âgée de 17 ans, résident de Jeegala est décédée le 5 janvier 2019 alors qu'elle était traitée à Sahyadri Narayana Hridayalaya pour une forte fièvre. Elle étudiait à Sagar et est tombée malade après son arrivée dans sa ville natale de Jeegala.
  • Au total 7 personnes sont mortes de fièvre de la forêt de Kyasanur dans le district de Sagar Shimoga.

Rappels sur la fièvre de la forêt de Kyasanur

La fièvre de la forêt de Kyasanur est une fièvre hémorragique virale transmise par les tiques, endémique dans le sous-continent indien. Elle est endémique dans le sud du pays.

La maladie est provoquée par un virus appartenant au genre Flavivirus, famille des Flaviviridae. Les hôtes réservoirs pour la maladie sont les porcs-épics, les singes, les rats et les souris. La maladie est transmise par l'intermédiaire d'une tique appartenant à l'espèce Haemophysalis spinigera (tique de forêt). Les humains contractent l'infection à la suite d'une piqûre de nymphe de tique. La maladie a un taux de morbidité élevé dans la région, de l'ordre de 10 %. Les manifestations cliniques de la maladie chez l'homme sont une fièvre élevée, des maux de tête, des vomissements et des hémorragies de la cavité nasale et de la gorge.

Les singes, les rongeurs, les musaraignes et d'autres animaux peuvent être des hôtes pour le virus de la  fièvre hémorragique de la forêt de Kyasanur. Le virus est transmis par la morsure d'une tique infectée. La plupart des cas sont signalés dans les zones rurales et forestières pendant la saison sèche; Novembre-juin.

En Inde, un vaccin est disponible contre la fièvre hémorragique de la forêt de Kyasanur dans les États où l'infection est endémique. 

Il n'existe aucun traitement spécifique. La prévention des piqûres de tiques est le principal moyen de protection pour les voyageurs.

Source : Promed.

Lien : http://www.promedmail.org


Voir d'autres nouvelles sur : Inde