Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

En cours de lecture 16 / 11587

09/03/2019 -
Le point sur l’épidémie d’infections à Hantavirus dans la province de Chubut en Argentine


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 173 fois

Depuis le 2 novembre 2018, l'Argentine fait face à une épidémie de syndrome pulmonaire à hantavirus. Depuis l'avis d'alerte des US Centers for Diseases Control and Preventionont  du 2 février, les cas les plus récents se sont produit le 7 février.

Trente-quatre cas, dont 12 décès, biologiquement confirmés ont été notifiés

Le début a eu lieu à dans la région du lac Epuyen, dans la province de Chubut, dans la région andine. D'autres cas ont été signalés dans la province de Rio Negro; un cas exporté a également été signalé au Chili.

Le virus Andes (genre Orthohantavirus, famille Hantaviridae) a été confirmé comme l'agent étiologique. Son hôte réservoir le plus fréquent est le rat pygmée du riz à longue queue (Oligoryzomys longicaudatus). La transmission à l'homme à partir des rongeurs à se produit généralement par contact étroit avec l'urine infectée et les excrétions.

Une étude menée par l'Administracion Nacional de Laboratorios e Institutos de Salud en collaboration avec le Secrétariat gouvernemental de la Santé d'Argentine, le ministère de la Santé de la province de Chubut, le ministère de la Santé de la province de Rio Negro, et l'United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases par séquençage génomique de nouvelle génération pour caractériser et analyser rapidement la transmission des virus portant sur un total de 28 échantillons sont en cours d'analyse.

Douze échantillons ont été traités, et l'analyse phylogénétique préliminaire suggère que les variantes appartiennent à un "Sur" génotype du virus Andes. Le niveau de variation observé entre les séquences du foyer actuel est minimal (99,9%), suggérant une transmission inter-humaine dans cette flambée inhabituelle.

Rappels sur les Hantavirus du Nouveau Monde :

Le syndrome pulmonaire à Hantavirus est une maladie pulmonaire grave causée par un Hantavirus, virus appartenant à la famille des Bunyaviridae.

Les symptômes surviennent généralement 2-4 semaines après l'exposition au virus. Les premiers symptômes sont la fatigue, la fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête. Puis 1à 5 jours après le début des symptômes se produit le syndrome pulmonaire à Hantavirus qui associe toux et difficulté à respirer.

Il n'y a pas de traitement spécifique ni de vaccin.

L'animal réservoir est un rongeur dont l'espèce varie selon les régions du monde, l'homme est un hôte accidentel de ces virus qui peuvent être transmis par inhalation d'aérosols contaminés par les excréments ou l'urine des rongeurs infectés, par contact direct avec les rongeurs infectés vivants ou morts ou avec les matières fécales ou l'urine de ces rongeurs.

Source : Promed.

Lien : http://www.promedmail.org


Voir d'autres nouvelles sur : Argentine