Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

Nombre total de nouvelles : 11618

13/06/2019 -
Cas humains de brucellose après consommation de produits laitiers non pasteurisés en Algérie


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 251 fois

En Algérie, les autorités sanitaires ont notifié trois cas de brucellose (appelée aussi « fièvre de Malte ») à Ksar-Chellala, dans l'extrême est de la wilaya de Tiaret.

Ce sont trois femmes qui consommaient du lait caillé dans les derniers jours du Ramadan.

Selon le ministère de la Santé et de la Population, la wilaya de Tiaret a enregistré 154 cas de brucellose chez l'homme dans 25 communes depuis le début de 2019. En raison principalement de la consommation de produits laitiers et dérivés non pasteurisés, les cas de brucellose sont récurrents dans la wilaya de Tiaret depuis plusieurs années. 

Des échantillons de sang provenant de bovins et de caprins ont été recueillis dans le cadre d'une enquête épidémiologique, en collaboration avec le laboratoire vétérinaire régional de Mostaganem, qui a déjà confirmé des cas de brucellose dans les localités de la partie orientale du pays, principalement dans les communes de Zmalet Emir Aek et Ksar Chellala

Rappels sur la brucellose 

La brucellose est une des maladies les plus graves du bétail, compte tenu des dommages causés par l'infection chez les animaux. la production de lait diminuée, perte de poids, perte de jeunes, l'infertilité, et la boiterie sont certains des effets sur les animaux.

La brucellose est une anthropozoonose due à des bactéries du genre Brucella. Elle demeure endémique dans le Bassin méditerranéen, le Moyen Orient, en Asie, en Afrique et en Amérique latine.

Le réservoir animal est constitué par de nombreux animaux terrestres. Les principales espèces de Brucella sont :

  • Brucella melitensis : ovins, caprins (Bassin méditerranéen, Moyen-Orient) ;
  • Brucella abortus : bovidés (ubiquitaire) ;
  • Brucella suis : suidés (Amérique, Asie, Océanie).

A partir des animaux, la contamination humaine peut être :

  • directe, cutanéo-muqueuse (1 cas sur 2), pour certaines professions exposées comme les éleveurs, les fermiers, les travailleurs des abattoirs et les vétérinaires (avortements, mises à bas du bétail), contamination surtout par voie cutanée (peau saine, plaies), plus rarement muqueuse (conjonctivale) ou aérienne ;
  • indirecte, digestive (1 cas sur 2), en cas de comportement à risque : consommation de lait cru ou de fromages artisanaux notamment. Cette situation peut être rencontrée chez des touristes qui voyagent en partageant le mode de vie des populations locales, en particulier sur le plan alimentaire.

La brucellose se présente dans sa phase aiguë avec une fièvre prolongée, ondulante, sudoro-algique, avec des sueurs profuses nocturnes malodorantes (odeur de paille mouillée) et des arthromyalgies, ou avec une primo-invasion a minima pseudo-grippale, voire silencieuse.

Après une atténuation des symptômes cliniques, on observe la survenue possible de localisations septiques secondaires. Cette phase chronique évolue pendant plus de six mois, avec ou sans localisation secondaire identifiable (ostéoarticulaire, cardiaque, neurologique, hépatique, uro-génitale ou digestive).

Source : Promed.

Lien : http://www.promedmail.org

En savoir plus sur : Brucellose


Voir d'autres nouvelles sur : Algérie - Brucellose