Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

En cours de lecture 1 / 11743

07/09/2019 -
Infections fatales à Streptococcus suis en Thaïlande


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 304 fois

En Thaïlande, le 17 août 2019, le Thailand Department of Disease Control (DDC) a notifié 265 cas d'infections humaines à Streptococcus suis depuis le début de l'année, dont 23 décès.

La plupart des cas étaient des hommes âgés de plus de 65 ans, ouvriers agricoles ou manœuvres, professions présentant le risque le plus élevé de contaamination.

La maladie se trouvait principalement dans les régions du nord, suivies des régions du nord-est. Les provinces où les cas sont les plus nombreux sont Uttaradit, Nakhonsawan et Phrae.

En 2018, la Thaïlande a notifié 338 cas et 29 décès.

L'infection à Streptococcus suis, en Thaïlande, a tendance à se produire de manière sporadique, en particulier dans les régions à haut risque, en raison du comportement risqué consistant à manger les aliments préférés du lieu, à savoir du porc cru avec du sang frais (Lahp-moo) et un contact étroit avec des porcs sans protection personnelle adéquate.

Rappels sur l'infection à Streptococcus suis

L'infection humaine à Streptococcus suis est une infection zoonotique associée aux porcs. Streptococcus suis est une bactérie de la famille des Streptococcaceaegenre Streptococcus. On identifie au moins  34 sérotypes au sein de l'espèce bactérienne Streptococcus suis .

Le sérotype 2 est le plus fréquemment isolé d'animaux malades (porc, sanglier). Cette bactérie au tropisme zoonotique se transmet à l'homme généralement par voie cutanée par inoculation accidentelle (piqure, coupure) ou souillure de lésions cutanées, par voies digestives (ingestion de porc cru)  et respiratoires. 

L'infection peut être fatale, en particulier si la souche spécifique produit certaines toxines. L'infection peut se manifester par une méningite, une déficience auditive, un choc toxique, une septicémie et une endocardite.

Pour prévenir la maladie il est conseillé de :

  • de pratiquer une hygiène personnelle et environnementale ;
  • éviter tout contact avec des porcs malades ou morts de maladies et de leurs excréments ou liquides organiques ;
  • en cas de contact avec des porcs ou de porc cru est nécessaire, il convient d'utiliser des gants de protection ;
  • se laver les mains après avoir manipulé des porcs ou du porc cru ;
  • nettoyer et couvrir correctement toutes les plaies cutanées.

Source : Outbreak News Today.

Lien : http://outbreaknewstoday.com/thailand-reports-two-dozen-streptococcus-suis-...


Voir d'autres nouvelles sur : Thaïlande