Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

En cours de lecture 1 / 14295

03/05/2021 -
Grande insécurité en Birmanie, il est recommandé de quitter le pays


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 110 fois

En Birmanie, l'armée birmane (Tadmadaw) a pris le pouvoir le 1er février 2021 suite à un coup d'État. Même si les importantes manifestations qui ont eu lieu pendant plus de deux mois ont cessé, la situation politique reste très instable. Les forces de police et l'armée n'hésitent pas à réprimer par la force, y compris par des tirs à balles réelles, toute opposition. A ce jour, plus de 700 personnes sont décédées et plus de 3 500 personnes ont été arrêtées.

Par ailleurs, le pays connaît un mouvement de désobéissance civile (CDM) d'ampleur et des appels à la grève générale. Leur impact sur le secteur bancaire est perceptible. L'accès aux liquidités monétaires est difficile. Le secteur hospitalier reste particulièrement touché avec la fermeture de la quasi-totalité des hôpitaux publics du pays. Seules certaines cliniques privées (ex. SOS international et Samitivej à Rangoun) sont encore accessibles.
Suite à l'adoption de mesures restrictives, les réseaux de télécommunication et Internet restent régulièrement perturbés.

Les résidents en Birmanie sont invités à limiter au maximum leurs déplacements et à le faire en cas de nécessité avec la plus grande prudence. Il est demandé d'éviter toute présence dans les rassemblements.
Un couvre-feu de 20h00 à 04h00 du matin est appliqué sur l'ensemble du territoire. La loi martiale a été instaurée à partir du 15 mars 2021 pour 6 des townships de la région de Rangoun (Hlinethaya, Shwepyitha, north Dagon, south Dagon, Dagon Seikkan, nortth Okkalapa). Le couvre-feu dans ces 6 townships est en vigueur de 19h00 à 05h00 du matin.

Compte tenu de la situation, les déplacements en Birmanie ne sont plus possibles. Eu égard aux conditions sanitaires et de sécurité, il est recommandé aux Français de quitter le pays (sauf motifs familiaux et/ou professionnels impératifs) via les vols commerciaux opérés vers les pays voisins. Il est par ailleurs formellement déconseillé de se déplacer à l'intérieur de la Birmanie.

L'Ambassade de France continue de suivre attentivement l'évolution de la situation à Rangoun et dans le pays. Les Français de passage se trouvant toujours en Birmanie sont invités à se rapprocher de l'ambassade de France en Birmanie (ambafrance.rangoun@diplomatie.gouv.fr).

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

Lien : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-...


Voir d'autres nouvelles sur : Birmanie (Myanmar)