Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

En cours de lecture 19 / 14894

09/09/2021 -
Cas de méningite à méningocoque signalés en République démocratique du Congo


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 198 fois

En République démocratique du Congo (RDC) la Division provinciale de la santé de la Tshopo, dans le centre-nord du pays, a été informée pour la première fois en juillet d'une épidémie potentielle de méningite à méningocoque après le décès de personnes présentant des symptômes de fièvre, de maux de tête et de raideur du cou. À ce jour, 261 cas suspects et 129 décès ont été signalés. La plupart des cas (85 %) concernent des personnes âgées de plus de 15 ans. Le taux élevé de létalité parmi les cas de la province, qui atteint 50 %, est particulièrement inquiétant.

Les tests de confirmation effectués par l'Institut Pasteur de Paris ont détecté la présence de Neisseria meningitidis - l'un des types de méningite bactérienne les plus fréquents, susceptible de provoquer de grandes épidémies. Si le sérogroupe n'est pas précisé dans le rapport, la presse évoque l'implication de Neisseria meningitidis de sérogroupe W.

Certaines parties du nord de la RDC sont considérées comme faisant partie de la ceinture africaine de la méningite de Lapeyssonnie, une zone de l'Afrique subsaharienne qui s'étend du Sénégal en Afrique de l'Ouest à l'Ethiopie en Afrique de l'Est et où l'incidence de la méningite est considérablement élevée.

Rappels sur la méningite a méningocoque  :

La méningite à méningocoque est due à la bactérie Neisseria meningitidis qui se transmet par contacts interhumains directs et par la projection d'aérosols et de gouttelettes d'origine nasale ou pharyngée par des sujets malades ou porteurs asymptomatiques. L'homme est le seul réservoir.

Elle a un début brutal avec céphalée intense, fièvre, nausées, vomissements, photophobie et raideur de la nuque ainsi que divers signes neurologiques. Les personnes développant ces symptômes doivent consulter un médecin en urgence pour la confirmation du diagnostic et la mise en route en urgence d'un traitement antibiotique.
Des campagnes de vaccination sont en cours dans les régions affectées.

Pour le voyageur se rendant dans la zone en cas d'épidémie la vaccination est recommandée.

Pour la méningite à méningocoque de sérogroupe A, C, W ou Y il existe deux vaccins :

  • à partir de l'âge de 6 semaines le vaccin méningococcique conjugué A, C, Y, W Nimenrix®
  • à partir de l'âge de 2 ans avec le vaccin méningococcique conjugué A, C, Y, W Menveo®.

Pour la méningite à ménigocoque B il existe le vaccin Bexsero®.

Source : Outbreak News Today.

Lien : http://outbreaknewstoday.com/meningococcal-meningitis-kill-half-of-cases-in...

En savoir plus sur : Méningocoque B - Méningocoques ACWY - BEXSERO® - MENVEO® - NIMENRIX® - TRUMENBA®


Voir d'autres nouvelles sur : République Démocratique du Congo - Méningocoque B - Méningocoques ACWY - BEXSERO - MENVEO - NIMENRIX - TRUMENBA