Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

En cours de lecture 1 / 14991

14/10/2021 -
Un nouveau type de virus Hendra découvert chez les chauves-souris en Australie


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 116 fois

En Australie, un nouveau type génétique (génotype)  de virus Hendra (HeV-g2) a été détecté chez un cheval près de Newcastle en Nouvelle-Galles du Sud. L'Australian Centre for Disease Preparedness (ACDP) un laboratoire de référence de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) pour les maladies virales Hendra et Nipah, a découvert le nouveau type génétique chez des roussettes à Victoria, en Australie-Méridionale et en Australie-Occidentale.

Le virus de Hendra peut se transmettre des roussettes aux chevaux, et des chevaux aux humains. Des études antérieures avaient trouvé le virus chez des roussettes dans le Queensland et dans certaines parties de la Nouvelle-Galles du Sud. La propagation de la maladie des roussettes aux chevaux n'a encore été signalée que dans le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud. Cependant, le génotype 2 du virus de Hendra étant génétiquement très proche du virus de Hendra original, il existe un risque potentiel pour les chevaux partout où l'on trouve des roussettes en Australie.

Il est important de noter que le virus de Hendra ne s'est jamais propagé directement des roussettes aux humains (il s'est toujours transmis des chevaux infectés aux humains). 

Rappels sur le virus Hendra :

Le virus Hendra est un virus du genre Henipavirus de la famille des Paramyxoviridae. Il est à l'origine d'une zoonose émergente rare et grave qui touche le cheval et l'homme. Les hôtes naturels de ce virus sont des chauves-souris frugivores de la famille des Ptéropodidae, qui appartient au genre Pteropus, plus particulièrement la Roussette (Pteropus conspicillatus). Le cheval est l'hôte intermédiaire du virus et transmet l'infection à l'homme par contact rapproché pendant les soins ou au cours d'une autopsie.

Chez l'homme, les manifestations de l'infection à virus Hendra vont d'un syndrome grippal bénin à une atteinte respiratoire ou neurologique mortelle. Le cheval est le seul animal chez qui l'infection naturelle par le virus Hendra a été notifiée, avec un taux de létalité de 75% environ. Il n'existe de vaccin ni pour l'homme ni pour l'animal. Le traitement symptomatique intensif reste la principale méthode de prise en charge de cette infection chez l'homme.

Source : Outbreak News Today.

Lien : http://outbreaknewstoday.com/hendra-virus-new-type-uncovered-in-flying-foxe...


Voir d'autres nouvelles sur : Australie