Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

En cours de lecture 24 / 15826

09/01/2022 -
Alerte concernant un antipaludéen falsifié (COMBIART) vendu dans plusieurs pays africains


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 365 fois

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a émis une alerte concernant un médicament falsifié appelé COMBIART (combinaison d’artéméther et de luméfantrine) identifié au Tchad, en Côte d'Ivoire et au Mali.

Le véritable COMBIART est indiqué pour le traitement du paludisme non compliqué du à Plasmodium falciparum, et efficace dans les régions géographiques où une résistance à la chloroquine a été signalée.

Caractéristiques distinctives de la falsification :

  • La date de péremption figurant sur l’emballage est 10/2021, tandis que la date de péremption figurant sur la plaquette thermoformée est 10/2022.
  • La plaquette thermoformée du produit falsifié porte un numéro d’enregistrement tanzanien : TZ13H260.

Photographies des produits faisant l'objet de l'Alerte médicale de l'OMS n°8/2021

Conseils aux voyageurs

Les produits médicaux de qualité inférieure et falsifiés constituent un problème croissant dans le monde entier. Un large éventail de médicaments falsifiés est disponible, notamment des antipaludéens, des antibiotiques, des médicaments pour la tension artérielle et des vaccins. Les médicaments vitaux utilisés pour la prévention et le traitement du paludisme font souvent l'objet de falsification dans les pays où le paludisme constitue un risque sérieux.

Si, au cours de votre voyage, vous avez besoin de médicaments pour une nouvelle maladie ou une nouvelle affection, vous devez :

  • n'acheter des médicaments qu'auprès d'une pharmacie ou d'un établissement médical de bonne réputation pendant votre séjour à l'étranger et toujours obtenir un reçu ;
  • examiner attentivement l'emballage pour déceler des signes d'impression, d'orthographe ou d'étiquetage de mauvaise qualité, qui peuvent laisser penser à une contrefaçon ;
  • évitez d'obtenir des médicaments auprès de personnes ou de fournisseurs qui ne sont pas liés à une pharmacie ou à un établissement médical réputé.

Si vous prenez des médicaments de façon régulière ou intermittente, vous devez vous les procurer avant de voyager, surtout s'il y a des raisons de douter de la légitimité des médicaments ou des produits médicaux à votre destination. C'est notamment le cas si l'on vous recommande de prendre des médicaments antipaludéens.

Source : Public Health Scotland, Fitfortravel ; Organisation mondiale de la santé (OMS).

Lien : https://www.fitfortravel.nhs.uk/news/newsdetail.aspx?id=24162 h...

En savoir plus sur : Paludisme


Voir d'autres nouvelles sur : Côte d'Ivoire - Mali - Tchad - Paludisme