Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

En cours de lecture 23 / 16543

18/11/2022 -
Nouveaux cas de syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) en Arabie saoudite


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 143 fois

Depuis la dernière actualité sur les épidémies de syndrome respiratoire du Moyen-Orient à Coronavirus (MERS-CoV) en Arabie saoudite publié le 7 avril 2022, le point focal national Règlement Sanitaire International du Royaume d'Arabie saoudite a signalé 4 cas supplémentaires dans les provinces de Riyad (2 cas), Gassim (1 cas) et de La Mecque (1 cas). La confirmation en laboratoire des cas a été effectuée par RT-PCR.

Tous les cas étaient des non-soignants, qui présentaient de la fièvre, de la toux et un essoufflement, et avait des comorbidités. Trois des cas avaient des antécédents de contact avec des dromadaires et de consommation de leur lait cru dans les 14 jours précédant l'apparition des symptômes. Trois des cas étaient des hommes, et la tranche d'âge est de 23 à 74 ans.

Depuis le 1er signalement du MERS-CoV en 2012, un total de 2600 cas avec 935 décès associés ont été signalés dans 27 pays, la majorité des cas (n = 2193 ; 84 %) ont été signalés par le Royaume d'Arabie saoudite.

Rappels sur le MERS-CoV :

L'infection par le coronavirus MERS-CoV peut provoquer une maladie grave entraînant une mortalité élevée. Les humains sont infectés par le MERS-CoV par contact direct ou indirect avec des dromadaires. Le MERS-CoV a démontré sa capacité à se transmettre entre humains. Jusqu'à présent, la transmission interhumaine non durable observée s'est produite principalement dans les établissements de soins de santé.

Le MERS-CoV semble provoquer des maladies plus graves chez les personnes souffrant de maladies chroniques sous-jacentes telles que le diabète sucré, l'insuffisance rénale, les maladies pulmonaires chroniques et un système immunitaire affaibli.

Les mesures de prévention à mettre en œuvre par le voyageurs sont les suivantes :

  • Éviter les contacts étroits avec les personnes atteintes d'infections respiratoires (présentant des symptômes comme toux et éternuements) ;
  • Ne pas s'approcher des animaux en particulier des chameaux et dromadaires, surtout si l'on souffre d'une maladie chronique telle que le diabète, d'une maladie pulmonaire ou d'une maladie du système immunitaire ;
  • Éviter la consommation de viande de chameau ou de lait de chamelle ;
  • Se laver souvent les mains à l'eau et au savon ou utiliser une solution hydroalcoolique (notamment après un contact avec une personne malade et son environnement) ;
  • Maintenir une bonne hygiène personnelle ;
  • Consommer UNIQUEMENT des aliments préparés dans des conditions hygiéniques et de la viande bien cuite, du lait pasteurisé ainsi que des fruits et des légumes bien lavés.

 

Source : Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Lien : https://www.who.int/emergencies/disease-outbreak-news/item/2022-DON422


Voir d'autres nouvelles sur : Arabie saoudite