Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

En cours de lecture 11 / 16779

22/01/2023 -
Le point sur les troubles politiques au Pérou


Auteur : Patrick GEROME  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 112 fois

Au Pérou Pérou, les voyages sont déconseillés à ce stade, en particulier au sud du pays.

En raison des troubles politiques et sociaux liés à la destitution du président Castillo, l'état d'urgence a été prorogé à compter du 15 janvier 2023, pour une durée de trente jours, dans les départements de Puno, Cusco, Lima, ainsi que dans les provinces de Callao, d'Andahuaylas (département d'Apurímac), de Tambopata et Tahuamanu (département de Madre de Dios), et enfin dans le district de Torata (département de Moquegua). De même, un couvre-feu d'une durée de dix jours a été décrété à compter du 15 janvier 2023 dans le département de Puno de 20h à 4h. Le 19 janvier, l'état d'urgence a été étendu aux départements de Tacna, de l'Amazonas et de la Libertad.

Après une période d'accalmie liée à la trêve des fêtes de fin d'année, les manifestations ont repris depuis le 4 janvier dans plusieurs villes du pays, prenant un tour particulièrement violent dans la région de Puno, notamment dans la ville de Juliaca, où de nouveaux décès sont à déplorer. La région de Cusco a également été le théâtre de violents affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ces derniers jours.

Les déplacements en province demeurent fortement déconseillés et il convient de s'en tenir aux voyages pour raisons impératives, particulièrement dans le sud du Pérou (régions de Puno, mais aussi d'Ica, d'Arequipa, de Cusco, d'Ayacucho et de Tacna). La situation est très instable. Les routes connaissent des blocages dans divers points du pays.

Le Machu Picchu est actuellement inaccessible. Les aéroports de Juliaca et Arequipa sont provisoirement fermés suite à des actes de vandalisme. L'aéroport de Cusco a rouvert le 20 janvier.

Les déplacements à Lima sont possibles à ce stade dans des conditions de sécurité acceptables.

Une grande manifestation s'est tenu à Lima le 19 janvier. De nouveaux événements pouvant se produire dans la capitale, il est recommandé d'observer la plus grande prudence à Lima, en particulier dans le centre historique, lieu des manifestations, de se tenir éloigné de tout rassemblement sur la voie publique, de strictement respecter les consignes des autorités locales et de se tenir informé régulièrement de l'évolution de la situation sécuritaire.

En cas de voyage pour raisons impératives, il est conseillé de privilégier l'avion au transport par routes pour les déplacements dans le pays, de nombreux blocages routiers ayant été identifiés. Pour la route, il convient au préalable de vérifier l'état du trafic auprès de l'Office du tourisme péruvien iPerú, joignable par téléphone ((01) 574-800), WhatsApp (+51 944 492 314) ou courrier électronique (protecciónalturista@mincetur.gob.pe et iperu@promperu.gob.pe). Les informations sur l'état du trafic routier sont également disponibles sur le site web du Ministère des Transports.

Source : France Diplomatie, Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.

Lien : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-...