Code abonné :

Sujet :     Recherche :  

pays :   maladie :   vaccin :

En cours de lecture 7 / 444  

05/11/2016 -
Premier cas d’exposition humaine à une chauve-souris enragée en Belgique


Auteur : Jacques MORVAN  - Biographie et Liens d'intérêt Lu 1123 fois

En Belgique, le 29 septembre 2016, le Centre national de référence pour la rage de l'Institut Scientifique de Santé Publique a diagnostiqué la rage chez une chauve-souris sérotine commune (Eptesicus serotinus) trouvée par un randonneur dans la partie sud de la Wallonie.

La chauve-souris a montré des signes neurologiques (incapable de voler) et a mordu un pouce du randonneur qui a reçu un traitement post-exposition (immunoglobulines et vaccination). Le laboratoire a identifié dans le cerveau de la chauve-souris un lyssavirus-1b (EBLV-1b), lyssavirus de la chauve-souris européenne.

La Belgique est indemne de rage classique sylvatique depuis 2001 grâce à un programme d'élimination réalisée par vaccination orale des renards. C'est le premier cas indigène d'une chauve-souris enragée détecté en Belgique.

Le lyssavirus de type 1 (EBLV-1) semble être la variante la plus courante chez les chauves-souris et les humains en Europe du Nord. Ce groupe est subdivisé en sous-types (génotypes) 1 et 2. L'analyse phylogénétique a identifié 2 lignées dans le génotype EBLV-1 : EBLV-1a distribué en Europe du Nord entre les Pays-Bas et la Russie, et EBLV-1b qui ne se trouve que dans l'Europe occidentale le long d'un axe de l'Espagne aux Pays-Bas.

Source : Promed.

Lien : http://www.promedmail.org/direct.php?id=20161104.4607552

En savoir plus sur : Rage - RABIPUR® - VACCIN RABIQUE PASTEUR®


Voir d'autres nouvelles sur : Belgique - Rage - RABIPUR - VACCIN RABIQUE PASTEUR